dimanche 17 juin 2018

Portovecchio, Corse

Après avoir atterri à Ajaccio, nous avons pris la route vers Portovecchio en Corse du sud.




J 'ai posé mes valises au milieu du maquis, à Porto-Vecchio, la « cité du sel », ponctuée de nombreuses plages.



L’île de beauté mérite vraiment son nom : la montagne accidentée et ses pics abrupts cohabitent avec des criques aussi douces que secrètes…





Quatrième île de la mer Méditerranée par sa superficie, la Corse a été rattachée durant près de quatre siècles à la République de Gênes avant de se déclarer indépendante le 30 janvier 1735. En 1755 elle adopte la première constitution démocratique de l'histoire moderne donnant pour la première fois le droit de vote aux femmes. Le 15 mai 1768 elle est cédée par Gênes à la France, contre son gré car elle se considère comme indépendante. Elle est conquise militairement par le Royaume de France lors de la bataille de Ponte-Novo, le 9 mai 1769.






Le drapeau de la Corse représente le profil d’une tête de Maure coiffée d’un bandana blanc. Cet emblème est de couleur noire sur un fond blanc. Sur les premiers drapeaux corses, la représentation de la tête était légèrement différente. La tête de Maure était ornée de boucles et le bandana recouvrait les yeux. Le général Paoli aurait choisi de représenter le bandeau relevé pour symboliser la nouvelle liberté du peuple corse


La tête de Maure, emblème de la Corse

La tête de Maure est un symbole aragonais, vraisemblablement adopté par la Sardaigne et la Corse à l’époque où le royaume d’Aragon dominait les îles méditerranéennes.
Le drapeau de la Sardaigne est d’ailleurs très similaire au drapeau de la Corse, à la différence près qu’il comporte quatre têtes de Maure. Il est possible que ce soit en raison de la proximité géographique de ces deux îles que la tête de Maure fut également représentée sur le drapeau corse. Une autre légende célèbre voudrait que l’origine du drapeau corse remonte à l’époque de l’invasion de l’île par les Sarrasins. Dans le but d’impressionner et de décourager leurs adversaires, les soldats corses auraient décapité leurs ennemis et présenté leurs têtes empalées sur des piques. La tête de Maure serait alors devenue le symbole de la victoire des guerriers corses, avant de devenir un symbole national. Cependant, aucune de ces hypothèses n’a pu être vérifiée de façon certaine, et l’origine du drapeau corse garde toujours une part de mystère.




2 commentaires:

  1. Waw ! La Corse ! Génial ...

    Et tu "oublies", dans ton historique de base, d'indiquer que le 15 août 1769 naissait à Ajaccio un "petit" Bonaparte ... qui, il faut bien lui accorder cela, sera un "grand" homme pour l'égyptologie grâce, notamment, aux 150 savants qu'il emmènera avec lui lors de sa Campagne d'Égypte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui bien sûr… je n'ai pas oublié!
      Seulement beaucoup de difficultés à publier en Corse, dans le maquis, la connexion est presque nulle alors j'ai laissé tomber.

      Et puis, si à Ajaccio on ne voit que lui, je dois dire qu'il est presque inexistant dans le sud.

      Supprimer

Vous pouvez me laisser un petit commentaire.