samedi 30 octobre 2010

vendredi 29 octobre 2010

Couleurs d'automne



J'ai repris toile et pinceaux pour une peinture très inspirée des couleurs du temps.
Je vous montre l'évolution, étape par étape...

... A suivre donc...

mardi 26 octobre 2010

Déjà fini...

La partie douce de l'automne.


Cette nuit il a gelé et au réveil le jardin frissonnait sous le givre.



dimanche 24 octobre 2010

Travaux au jardin


Enfin, une acalmie qui me permet de m'occuper du jardin délaissé depuis quelques mois


Beaucoup de travail mais des cadeaux si jolis de la nature avec ces couleurs magnifiques et ses petits bijoux en dentelle


Et ma sculpture qui se pare de vert pour sa deuxième année au jardin.

mardi 19 octobre 2010

La poésie, oui mais...

...Derrière, il y a la technique!

J'ai lu vos commentaires mais ce n'est pas aussi simple que l'on pourrait le croire.

Quelques explications:



Tout d'abord, il faut retirer ces bois flottés pour la cuisson avec d'infinies précautions pour ne pas casser la terre qui s'y accroche.



La terre est tellement fine et fragile à ces endroits!
Il faut donc les couvrir d'un film plastique pour qu'ils ne sèchent pas plus vite que les épaisseurs plus importantes.






Cette fois, au lieu de dessiner l'iris des yeux sur la terre, je les ai creusés pour donner de la profondeur au regard et en voyant ces "trous", j'ai eu l'idée d'y mettre un peu de cristal vert et bleu pour rappeler l'eau du lac...

J'ai donc pilé du cristal et l'ai déposé dans l'iris des yeux...Avec une pince à épiler.



Je vais donc être obligée de la cuire couchée, bien droite avec le risque de faire couler le cristal hors des iris...


Puis j'ai eu l'envie de garder aussi un souvenir de ce sol d'argile craquelée du bord du lac...


J'ai fabriqué une fine plaque de terre que j'ai fait sécher sur le radiateur


Je l'ai ensuite collée sur une plaque plus épaisse enduite de barbotine


Et l'effet recherché ne s'est pas fait attendre!

Ce sera le socle craquelé de ma sculpture.

Après cuisson, il y aura encore du travail pour remonter les racines de bois sur la terre cuite et patiner l'ensemble de façon homogène mais maintenant, je la laisse dormir au frais durant trois semaines pour un lent séchage.

dimanche 17 octobre 2010

La dame du lac de Montbel


Il était une fois un lac



Et deux mois plus tard, à 1000 km de ce lac, un bois flotté, souvenir échoué sur son rivage



Un bois flotté arraché à une terre craquelée sous le soleil...



...Pour se retrouver intimement mêlé à une autre terre



La dame du lac de Montbel.






samedi 16 octobre 2010

Reprise


Très doucement, j'ai ressorti les outils et la terre et j'ai un peu -très peu- travaillé.
Entre vacances et expositions, cela fait à présent des mois que je n'ai plus touché la terre.
Je n'avais pas beaucoup de courage pour m'y remettre.
Tant de peintures, tant de sculptures qui naissent les unes après les autres...A quoi bon une de plus?
La terre ne se laisse pas faire comme je voudrais. J'ai l'impression qu'elle m'en veut.

lundi 11 octobre 2010

Voix sur Meuse


Hier à Liège avait lieu le festival international de groupes vocaux.


Et à cette occasion, je chantais avec ma chorale "Anima" sur le quai de la Meuse qui avait été fermé à la circulation et investit par les promeneurs et les chorales de tous les genres musicaux et de tous les pays.


Au pied du "Saute-mouton" du sculpteur René Julien


Par une journée exceptionnellement belle et ensoleillée


Les gens s'arrêtent quelques instants sur les marches de pierre en gradins pour écouter un groupe avant d'aller plus loin sur le quai en écouter un autre...




Notre chorale se prépare à chanter






Et le soir, tous les chanteurs se retrouvent à l'auberge Simenon en Outremeuse pour un repas partagé 


Potée liégeoise avant d'entamer un dernier chant commun.

mercredi 6 octobre 2010

Au jardin

Quelques photos du jardin délaissé qui ne m'en veut pourtant pas...





Ma sculpture cachée au milieu des fleurs a pris une belle patine verte.