mercredi 14 mars 2018

2018, une année dingue!




Martine MALIER, responsable du comité de lecture du Rotary Club Cosne-Sancerre (France) vient de me téléphoner pour m'apprendre que je suis lauréate 2018 du Prix du premier roman du Rotary Club Cosne-Sancerre.



« Quand je pense à tous les livres qu’il me reste à lire, j’ai la certitude d’être encore heureux. » disait Jules Renard.
Heureusement que chaque année, les premiers romans viennent prolonger ce bonheur de lire…
Depuis la création, en 1996, du prix du premier roman, le Rotary Club de Cosne Sancerre a décerné 16 prix. Cette reconnaissance pour une première œuvre a souvent été le point de départ d’une vraie aventure littéraire.
Regardez la liste des lauréats, et vous comprendrez que le jury a beaucoup de flair et sait repérer les talents.
Ce n’est pas étonnant, car ce jury est composé de douze passionnés de lecture, qui dès janvier et jusqu’en novembre courent les salons du livre, discutent avec les libraires, rencontrent les éditeurs, et surtout lisent plus de 60 premiers romans pour le prix de l’année suivante.
Déjà, faire partie de la sélection finale est un gage de qualité. Le roman a marqué les esprits, séduit pour l’écriture, passionné pour son histoire, et est devenu le sujet de discussions animées.
Le lauréat est désigné par vote. Il reçoit son prix à l’occasion du salon du livre de Cosne sur Loire, « L’œil et la plume ». La rencontre du lauréat est encore un moment d’échange et de bonheur.
Vivement le prochain salon du livre et le nouveau lauréat.

Martine MALIER
Responsable du comité de lecture du Rotary Club Cosne-Sancerre



Ce prix me sera remis le vendredi 25 mai lors du salon du livre de Cosne-sur-Loire, « L’œil et la plume », qui a lieu le dernier week-end de mai

J'y suis invitée pour trois jours.
C'est dingue pour moi ce deuxième prix de l'année qui commence donc très fort.

Je ne savais même pas que je figurais parmi les dix finalistes retenus.
Je ne suis pas peu fière que mon roman soit choisi devant celui de  Charlotte Pons  "Parmi les miens"
Éditions Flammarion qui était l'organisatrice de la soirée à laquelle j'avais été invitée en décembre à la Société des gens de lettres de Paris
devant celui de Céline Balavoine  "Maestro" Éditions Mercure de France que j'avais rencontrée à cette même soirée et dont j'avais adoré le roman,
et surtout...
devant le fameux roman à succès international de Laetitia Colombani  "La Tresse" Éditions Grasset (300 000 exemplaires vendus dans 17 pays)

C'est dingue!

Et bien sûr... le vin y est bon!
http://www.rotary-cosne-sancerre.com/spip.php?article96

8 commentaires:

  1. Bravo et bon festival à toi ! Dommage que Sancerre soit un peu loin ! Tu sais il y a un très bon vin blanc là-bas avec le fromage de chèvre c'est divin !

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir Christiana,
    Eh bien comme tu le dis c'est une année dingue ! C'est curieux comme les bonnes choses arrivent souvent en file... Profite surtout c'est ton année !
    Je t'embrasse.
    Annie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je profite à fond mais... je dois aussi continuer à écrire à fond, pas évident avec tout cela!

      Supprimer
  3. Double bravos, c'est magnifique je suis très heureuse pour toi, et ma fille le sera également, bonne journée

    RépondreSupprimer
  4. Mais c'est génial !! Bravo Christiana !
    Cosne-sur-Loire, près de Sancerre et Menetou-Salon, et finalement pas si loin de Chablis. C'est dans la campagne près de Cosne, à Saint-Loup exactement, que nous faisons étape quand nous remontons en Belgique venant du Périgord : pour les vins que je viens de te citer, bien sûr, mais aussi pour visiter et constater l'évolution de la construction du château de Guiédelon ...
    Encore bravo et bon séjour là-bas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je compte bien faire honneur aux vins... et peut-être pousser jusqu'à Blois pour visiter ma petite Antonieta Gonsalvus...

      Supprimer

Vous pouvez me laisser un petit commentaire.