mardi 5 août 2008

Stress

J'attendais le 5 août pour aller rechercher deux sculptures dont une fontaine que j'avais déposées pour la cuisson avant les vacances.
J'attendais aussi patiemment que possible et aujourd'hui, à la première heure, je me précipite sur le téléphone pour savoir comment s'est passée l'opération et enfin récupérer ces deux vacancières...Hélas! Elles ne sont pas encore cuites!
Je sais, ce sont les vacances, tout le monde n'est pas stressé comme moi...Quand même! Déception!
Il faudra attendre encore et encore jusqu'à jeudi soir.


Du coup les deux suivantes qui avaient été séparées de leurs petites soeurs pour cause de séchage vont se retrouver réunies dans le même four d'où un stress encore plus grand pour moi de les imaginer toutes ensemble.
Plus on est de fous dans le four, plus les risques sont grands!






3 commentaires:

  1. la différence entre l'avant l'après nous montre bien la patience d'ange qu'il faut avoir... la magie que nous semblent tes oeuvres, cache bien des heures de travail !

    RépondreSupprimer
  2. Beaucoup de sculptures crées cet été,
    Bel été, à bientôt à l'expo de Ruette

    RépondreSupprimer
  3. C'est ce stress qu'il semble fatal de devoir vivre, à chaque "opération cuisson"... et dont l'inéluctabilité peut paraître si étrange aux spectateurs que nous sommes... L'épreuve de créer quelque chose a été telle et il faut remettre en jeu sa création pour la cuisson... Une erreur dans le modelage, les préparatifs de la cuisson, le réglage.... et l'oeuvre peut être anéantie !!! On n'est jamais sûr(e) de contrôler tous les paramètres...

    Bé je t'admire, chère Circé !!! Amitié & bises ! Merci chère Christiane de ton génial commentaire sur Miss Campbell & Jules Verne !

    RépondreSupprimer

Vous pouvez me laisser un petit commentaire...