lundi 29 décembre 2014

Musée Carnavalet

Situé dans le quartier historique du Marais, le musée Carnavalet est consacré à l’histoire de Paris, des origines à nos jours.
 
 
Ouvert en 1880, le musée actuel occupe deux hôtels particuliers des XVIe et XVIIe siècles.
 
Le musée est constitué de l'hôtel de Carnavalet et l'hôtel Le Peletier de Saint-Fargeau reliés par une galerie située au premier étage.
 
De 1664 à 1695, il fut habité par la Marquise de Sévigné.
 
Dans ce cadre architectural remarquable, on découvre les riches collections du musée : fond archéologique gallo-romain et médiéval, souvenirs de la Révolution française, peintures, sculptures, mobiliers et objets d’art.
 
Les collections sont présentées dans des salles restituant l’atmosphère des demeures privées du XVe au XIXe siècle.
 

Statue de Henri IV à cheval


La première salle du rez-de-chaussée est dédiée aux enseignes des boutiques de Paris











Encrier de Jean-Jacques Rousseau


Masque de Voltaire


Personnages de la comedia dell'arte

Arlequin et pantalon


Le Docteur et Brighella



La chambre de Marcel Proust...


Où il écrivit "A la recherche du Temps perdu"


La chambre de Paul Léautaud



Objets personnels d'Emile Zola


La bijouterie Fouquet de la rue Royale dont le décor d'animaux et d'éléments végétaux a été réalisé par l'affichiste Alfons Mucha






Le musée Carnavalet a une collection tellement complète et large sur le Révolution française de 1789 qu'il pourrait quasiment en faire un musée dans le musée.
 

4 commentaires:

  1. En réalité, cette reconstitution de la chambre de Marcel Proust ne présente que certains des meubles de l'écrivain car quand on compare avec les photos de sa vraie chambre, rue Hamelin, l'on se rend compte que, bien sûr, c'est le lit, le paravent, le fauteuil, la table de nuit, etc. mais qu'il ne s'agit pas du même espace : le grand miroir et l'imposante cheminée de marbre sur laquelle il était posé n'y figurent pas. Tout au contraire, cette reconstitution propose un miroir d'une tout autre forme ...
    Mais il s'agit peut-être de sa chambre au boulevard Haussmann ?
    Que disait le cartel ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait, les meubles de cette chambre ont été déménagés trois fois...


      Grâce à la générosité de donateurs, Monsieur Jacques Guérin, 1973, et de Madame Odile Gévaudan, en souvenir de sa mère, Céleste Albaret, 1989, ces souvenirs sont venus enrichir les collections.
      Ces donations composées de meubles qui avaient formé son univers familier et quotidien. Le musée a essayé de présenter "en situation" ces objets et de proposer, sinon une reconstitution, impossible à réaliser, du moins une évocation des intérieurs, et plus particulièrement de la chambre d'où ils provenaient.

      http://www.carnavalet.paris.fr/fr/collections/chambre-de-marcel-proust

      Supprimer
  2. Bonjour Christiana ! Jolie balade parisienne, je te souhaite une Joyeuse Année pleine de créativités, de joie et de réaliser tous tes projets bisous Do

    RépondreSupprimer
  3. Bonsoir Christiana.
    Voici un musée parmi tant d'autres qu'il m'aurait plu de visiter !
    Voilà qui est fait en ta compagnie !
    Bisous.
    Annie

    RépondreSupprimer

Vous pouvez me laisser un petit commentaire...