mercredi 29 novembre 2017

68 premières fois

Les 68 premières fois occupent une place importante dans l'activité littéraire, alors, pour ceux qui se demandent encore de quoi il s'agit, voici une brève présentation de cette folle aventure qui réunit une communauté de plus en plus large de passionnés.

Le concept :

Lire et faire découvrir les premiers romans français (édités en français, en littérature générale, pas de romans de genre ni d'auto-édition)

La genèse :

L'aventure des 68 premières fois est née à l'été 2015 de la folle envie de Charlotte Milandri créatrice et rédactrice du blog L'insatiable de lire tous les premiers romans français publiés mors de la rentrée littéraire de septembre 2015. Un appel sur les réseaux sociaux et hop ! une trentaine de fous de lecture se sont joint à elle.

Il y avait 68 premiers romans à l'automne 2015, d'où le nom de l'opération que nous pensions exceptionnelle et qui a suscité un tel engouement que nous avons décidé de la pérenniser et de la structurer.

L'organisation :

Depuis janvier 2016, un comité de sélection  lit l'ensemble des premiers romans afin de sélectionner les coups de cœur qui voyageront auprès des lecteurs engagés. Deux sessions sont proposées : rentrée d'hiver (parutions de janvier à avril) et rentrée d'automne (parutions d'août à octobre). En parallèle, deux sessions de "recrutement" des lecteurs sont organisées afin de regrouper la cinquantaine (parfois plus) de participants.

Les livres sélectionnés voyagent auprès des lecteurs grâce à la contribution des éditeurs qui mettent quelques exemplaires à disposition. Les lecteurs ont à charge de parler de leurs lectures, qu'ils aient aimé ou non, par tous les moyens dont ils disposent (blog personnel, sites communautaires, réseaux sociaux...)

La visibilité :

L'activité des 68 premières fois peut être suivie sur le blog, la page Facebook 68 premières fois et le compte Twitter @68premieresfois.
Les membres de l'association se déploient également au maximum sur les différentes manifestations liées au livre (salons, rencontres...) et bénéficient du soutien de partenaires tels que Page des libraires et Babelio.









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez me laisser un petit commentaire.