mardi 12 avril 2016

Le jardin du Musée de l'École de Nancy



Le jardin, très agréable avec ses bassins et ses plantations, propose de nombreuses variétés végétales conçues par les horticulteurs nancéiens contemporains de l'Ecole de Nancy.




 Vers 1904 un pavillon circulaire abritant un aquarium est construit dans le jardin à l'initiative d'Eugène Corbin.

 Cet édifice original, qui s'apparente aux folies du XVIIIe siècle, est attribué à l'architecte nancéien Lucien Weissenburger. La toiture en forme d'ombrelle témoigne de l'inspiration japonaise. La porte et les impostes des fenêtres sont ornées de vitraux de Jacques Gruber.

Déjà rénové en 1999, le pavillon accueillait des poissons visibles depuis le rez-de-chaussée. (malheureusement fermé, en restauration).




Érigé en 1901 au Cimetière de Préville à Nancy, un monument funéraire à la mémoire de la femme de l'écrivain Jules Nathan dit Jules Rais a été placé dans le jardin du musée en 1969.



Il est l'œuvre de l’architecte Xavier Girard et du sculpteur parisien Pierre Roche (1855-1922). C'est en souvenir de sa jeune femme Georgette Vierling, morte le 21 mai 1899, que Jules Nathan, critique d’art originaire de Nancy, fit construire cette sépulture, ornée de vitraux à décor floral d’Henri Carot et surmontée d'un lys en grès émaillé d'Alexandre Bigot (1862-1927). C'est l'un des premiers exemples d’architecture funéraire Art nouveau à Nancy.

2 commentaires:

  1. Bonjour chère Christiana,

    Je comprends que tu aies eu envie de capturer ce pavillon circulaire... Il est magnifique avec sa verrière.
    Merci pour la visite instructive.

    Gros bisous ♡

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Christiana, c'est magnifique j'aime beaucoup les vitraux, splendide, merci pour ce superbe reportage bonne journée

    RépondreSupprimer

Vous pouvez me laisser un petit commentaire...