mercredi 8 février 2017

Samedi à 10h30, concert littéraire gratuit


Leonor Swingedouwn jouera une sonate de Vivaldi.



10 commentaires:

  1. Bonjour Christiana,
    Eh bien j'en connais plusieurs qui auraient aimé y être !
    Bonne soirée, sans doute mettras-tu un lien sur ton blog !
    Gros bisous de ta fidèle lectrice....
    Annie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'essaierai de faire un petit compte rendu pour mes fidèles lointains... Bises.

      Supprimer
  2. Bonjour Christiana,
    C'est un peu ce que j'ai fait, la lecture de ton roman en écoutant Vivaldi, version classique mais aussi version Richard Galliano.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureuse de contribuer à l'écoute du génial prêtre roux.

      Supprimer
    2. Si je puis me permettre un simple conseil d'amateur, Christiana : à moins que tu ne la connaisse déjà, écoute l'impétueuse et flamboyante version des "Quatre Saisons", de Vivaldi, par Nemanja Radulovic, chez Decca, 4769646, 2011 ; cd intitulé "Les 5 saisons" (Non ! , je ne me suis pas trompé ; tu comprendras la raison de ce "5" en prenant connaissance du cd. Et il ne s'agit pas d'un concerto "oublié" que Radulovic, à l'instar de l'héroïne de ton roman, aurait retrouvé !)

      Supprimer
    3. Oui, je connais, bien sûr! C'est vrai que c'est un grand virtuose du violon qui maîtrise la technique à fond mais j'ai toujours peur qu'il ne prenne sa tignasse dans les cordes du violon :-) je ressens souvent un malaise et un petit bémol devant ces musiciens qui essaient des extravagances de rock star pour se démarquer du nombre et "draguer" dans la cour populaire. Avant lui, il y a eu Nigel Kennedy qui interprétait aussi les 4 saisons et dont on disait qu'il était tellement différent...

      Supprimer
    4. OUPS !!
      CONFUS

      ... "à moins que tu ne la connaisses déjà", faut-il évidemment lire dans mon message d'origine !!

      J'aime beaucoup le terme "tignasse" dans ta réponse ...

      Supprimer
  3. Bonjour prolifique Christiana, Sitôt ma lecture du "Peintre d’éventail"du très bon Hubert Haddad terminé , je me plongerai au cœur des notes et des mots de "La sonate oubliée" .

    Doux jeudi !

    RépondreSupprimer

Vous pouvez me laisser un petit commentaire...