jeudi 13 août 2015

La Vénus à la fourrure

Très attendue au Festival de Spa, Marie Gillain est l’artiste belge de la semaine.

Après sa victoire aux Molières, sa pièce « La Vénus à la Fourrure » programmée au Festival de Spa a fait sold-out en quelques heures à peine.


La Vénus à la fourrure

Accueil français

Deux récompenses aux Molière 2015 : Comédienne dans un spectacle de Théâtre privé pour Marie Gillain et Spectacle de Théâtre privé – La Vénus à la fourrure

De David Ives

Adaptation : Anne-Elisabeth Blateau

Mise en scène : Jérémie Lippman

Avec Nicolas Briançon et Marie Gillain

Une production de Ki M’aime Me Suive

La pièce a été créée à Broadway en janvier 2010 et couronnée de 3 Tony Awards en 2011 : Meilleure pièce, Meilleure comédienne et Meilleur comédien


Thomas Novachek, metteur en scène new-yorkais à la carrière peu florissante, vient d’adapter « La Vénus à la fourrure » tirée du livre de Sacher-Masoch. Après une journée catastrophique de casting pour le rôle principal féminin, il est sur le point de quitter son bureau lorsque Vanda Jordan, une ultime candidate à la dégaine plutôt vulgaire, se présente. D’abord très récalcitrant à accorder sa chance à cette jeune femme sortie de nulle part, Thomas va être littéralement subjugué par les multiples interprétations proposées par la comédienne.


L’envoûtante Vanda joue-t-elle la comédie ou montre-t-elle sa véritable personnalité?

Le jeu de domination qu’avait imaginé Thomas pour ses personnages se retournerait-il contre lui?

Après 12 ans d’absence sur les planches, Marie Gillain revient avec ce rôle fort de Vanda aux côtés du talentueux Nicolas Briançon.

Metteur en scène reconnu, les spectacles de Nicolas Briançon ont été nommées aux Molières et ont remporté un grand succès public et critique.

On est suspendu aux échanges des deux acteurs… C’est vertigineux et jubilatoire. Un vrai moment de théâtre, intelligent, exigeant, accessible, souvent drôle et toujours émouvant. A voir !




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez me laisser un petit commentaire...