lundi 20 juin 2016

Riva del Garda


 Riva del Garda est une petite ville située à l'extrémité nord du lac de Garde, au fond d'une baie magnifique nichée au pied du mont Brione  - dont la plus grande partie se situe en Vénétie.


 
 Le tourisme y est l'activité la plus importante. 15.800 habitants y vivaient en 2009.



A ceux qui s'étonneraient de voir les noms de rues en italien et en allemand, il faut se rappeller que la partie nord du lac appartient à la région Trentin- Haut-Adige, autrichienne jusqu'en 1919!


 Elle est bordée de riches demeures colorées à arcades de style vénitien et surveillée par la torre  Appolonale (XIIIè s)



L'après midi, le vent se lève sur le lac et malgré un micro-climat, Riva est plus fraîche  que Sirmione au sud.




Peu de touristes se souviennent que Kafka est venu à Riva del Garda en 1909
A Riva del Garda, Kafka a trouvé l'amour: il est tombé amoureux d'une jeune femme suisse qui lui a donné des moments inattendus de bonheur.





Mais l'écrivain se souviendra de Riva del Garda , non seulement à cause de l'amour mais pour les expériences qu'il a faites dans le sanatorium;
Riva a laissé sa marque dans un ouvrage qu'il a écrit trois ans après le dernier voyage au lac de Garde: Le chasseur Gracchus.







Le Sanatorium von Hartungen de Riva del Garda devenu complexe Miralago

Et à ce sujet, je vous conseille la lecture du roman de mon ami Dourvac'h:



«Heiraten» (noces) aux éditions Stellamaris, un ouvrage romantique, une histoire d'amour entre Kafka et Julie Wohryzek. C'est le récit d'une rencontre d'après des faits réels puisés dans la correspondance que Kafka a eue avec son ami journaliste Max Brod dont s'est inspiré Dourvac'h et qu'il exprime dans un langage poétique.

 La Dépêche du Midi

Visiter son Blog: lien cliquable

Commander son livre: lien cliquable






3 commentaires:

  1. Chère Christiana,

    Gratitude pour ton hommage émouvant à la belle rencontre entre Franz Kafka et la jeune Gerti Wasner : ils firent effectivement connaissance sur les rives du Lac en septembre 1913... (F. K. s'étant déjà rendu auparavant à Riva...), à la grandeur du site et son étrange beauté romantique conservée (malgré les tags et autres "graphs" de m... sur l'ancien Sanatorium des Docteurs Hartungen "de pères en fils"). Et te remercier pour l'attention attirée sur l'existence de ce petit livre qui, peu à peu, poursuit son étrange destin. Bises & Amitié à toi !

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Christiane, cela me rappelle mon seul et unique voyage en dehors de la Belgique, je devais avoir 15 ans c'était avec l'orphelinat et le patros 15 jours à Trento visite de Venise et une journée au lac de Garde, j'en garde un très bon souvenir, merci pour ces jolies photos

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour d'été, Christiana ! La ville de Riva del Garda (qui est tout à fait charmante ) me fait songer à Venise et à Annecy (en France ) . Tu as bien fait de reparler du livre "Heiraten" de l'ami Dourvac'h . Un très bon roman que j'ai savouré il y a quelques mois . Merci pour la qualité toujours agréable de ton blog !

    RépondreSupprimer

Vous pouvez me laisser un petit commentaire...