vendredi 2 mai 2008

Regrets d'été


Les baisers tomate-cerise
Que tu me donnais cet été
Enfuis sous la poussière grise
En ton cabas abandonnés.

Petit clin d'oeil à http://temps-pestif.over-blog.org/

5 commentaires:

  1. Un vrai bonheur de revoir cette sculpture. Dommage que ce sois sous une approche un rien mélancolique.

    RépondreSupprimer
  2. Chut, ne pas le dire à Danièle et ses amis mais c'est le plus beau des poèmes "à cabas" que j'ai lu (ne crois pas que je fayotte, hein ?).... Sculpture sensuelle et poème nostalgique... secouons-en vite la poussière grise ! Vive la saveur tomate-cerise d'une bouche vermillonne à embrasser !

    PS : bientôt, une toute petite nouvelle nouvelle... "La Compagnie des Fées" !

    RépondreSupprimer
  3. bonjour,

    A mon tour de venir chez vous et de découvrir vos si belles oeuvres ! mon coup de coeur, le carnaval de Venise avec le chat noir masqué.....
    Mille et un mercis pour votre gentil commentaire sur mon 1er blog Animagifs. c'est vrai que le monde est petit et j'adore la finesse des mots et pensées d'Henri Calet....
    amitiés, élisa.

    http://choupaplume2.canalblog.com/

    RépondreSupprimer
  4. Oh, ils sont beaux, ces regrets d'été... comme une tendresse qui s'étire... Trés beau et un brin mélancolique...

    RépondreSupprimer
  5. To the owner of this blog, how far youve come?

    RépondreSupprimer

Vous pouvez me laisser un petit commentaire...