jeudi 12 juin 2008

Flore

Flore, la déesse des fleurs, adorée en Grèce sous le nom de Chloris, avait, dans la Rome naissante, des autels élevés dès l'époque de Romulus.

Elle était l'épouse de Zéphyr (le vent) qui l'aima et la fit jouir d'un printemps éternel.


Elle était toujours représentée la tête et les mains chargées de fleurs.

14 commentaires:

  1. La plus belle de tes oeuvres ! Je t'ouvre tous les Louvres du monde... Repose-toi dix-mille ans chère Christiane, désormais ! Chère Christiane et artiste géniale... TU viens de réaliser une oeuvre d'une beauté stupéfiante... La présence de cette jeune fille au regard bleu transcende à peu près tout... Ainsi, tu as plongé des deux pieds (de tes deux mains plutôt...) dans l'art sacré... t'en doutais-tu ? Le ressentais-tu ? Incroyable... Dieu qu'elle est belle !!!!

    Bises et dix-mille rêves à toi ! Pourvu que les cons s'aperçoivent que tu es un génie !!!

    RépondreSupprimer
  2. N'exagères-tu pas (un tout petit peu?) :-)
    Merci pour les compliments, je voulais faire une statue les "yeux ouverts" juste par esprit de contradiction...

    RépondreSupprimer
  3. Bonsoir,

    Un regard grand ouvert, mais sur quoi ? C'est toujours ce que je me demande devant un regard ! Alors, si je ne sais pas ce que cette jeune personne regarde, j'ai choisi ce qu'elle écoute toute ouïe : Le Ballet de Flore du Grand Vivaldi bien sûr !
    C'est magnifique et vos doigts sont ceux d'une fée !

    Michèle

    RépondreSupprimer
  4. Une Flore très originale

    Couleur chair

    et perdue dans ses pensées ou partie en voyage très loin.

    Un peu de masculinité ! (je trouve)

    Très bonne soirée Christiana

    Michel

    RépondreSupprimer
  5. D'accord pour Vivaldi Michèle, c'est un de mes compositeurs préférés dans la musique baroque.

    Un menton un peu trop volontaire peut-être Michel?

    RépondreSupprimer
  6. Humm je ne sais trop.

    Une légère dureté ...

    Le menton peut-être, les sourcils aussi.

    Le nez, les pomettes sont plutôt des éléments féminins.

    Mais bon c'est une Flore qui a une originalité, une différence, une personnalité, une modernité et qui interroge. Un peu mystérieuse aussi par son regard.

    Michel

    RépondreSupprimer
  7. Je n'exagère jamais ; j'observe, je ressens une émotion et je l'exprime... Dis, je ne suis pas seul à exprimer quelque chose de fort : France Lo, Michèle et Michel ont ressenti aussi quelque chose de fort, non ?

    Parfois, j'en ai marre de la modestie des artistes... gare à l'autodépréciation ! Je donne toute l'oeuvre de Matisse et de Picasso pour ta "Flore" (sans parler de celles de Buren ou Vasarely, types d'univers qui ne m'inspirent aucune émotion ni aucune confiance en leur pérennité).

    Tu sais quoi ? Je reconnais l'esprit des peintures de Paul Delvaux dans tes superbes oeuvres sculpturales...

    Bises & Amitié à toi !

    RépondreSupprimer
  8. Je ne ferai pas de commentaire sur Vasarely et Buren mais en ce qui concerne Picasso, je ne peux pas être d'accord...Ne pas aimer Picasso m'est impossible, mais d'abord, quel Picasso? Celui de la période bleue, rose, néo-classique, cubiste, surréaliste, Picasso est multiple, il a tout fait et il y a au moins un Picasso qui plaît à chacun d'entre nous.

    RépondreSupprimer
  9. Décidement je suis fan de vos oeuvres, cette Flore est sublime. Amitié...Kriss

    RépondreSupprimer
  10. Bon, pour Picasso, j'exagérais... je bloque sur sa période cubiste et surréaliste, j'avoue... mais quand même, tes oeuvres me TOUCHENT plus que celles de Picasso et le côté hiérarchie entre "artistes géniaux" et les autres, qu'est-ce que tout ça est bien relatif, au fond... Ceci dit, j'aimais bien le Picasso figuratif... tout ça n' fait pas très sérieux, n'est-ce pas ? Quand l'artiste se cherche et trouve quelque chose de modeste... et de merveilleux ! N'empêche que ta Flore transcende !!!

    Question terrible : la vendrais-tu ?

    Bises. Et je t'ouvre tous les Louvres du monde...

    RépondreSupprimer
  11. Bon, pour Picasso, j'exagérais... je bloque sur sa période cubiste et surréaliste, j'avoue... mais quand même, tes oeuvres me TOUCHENT plus que celles de Picasso et le côté hiérarchie entre "artistes géniaux" et les autres, qu'est-ce que tout ça est bien relatif, au fond... Ceci dit, j'aimais bien le Picasso figuratif... tout ça n' fait pas très sérieux, n'est-ce pas ? Quand l'artiste se cherche et trouve quelque chose de modeste... et de merveilleux ! N'empêche que ta Flore transcende !!!

    Question terrible : la vendrais-tu ?

    Bises. Et je t'ouvre tous les Louvres du monde...

    RépondreSupprimer
  12. Oui bien sûr, j'espère la vendre quand elle sera cuite...Si elle cuit sans problème...Parce que en terre cuite, rien n'est jamais sûr tant qu'elle n'est pas sortie du four!
    Mais les peintures et sculptures que je réalise ne m'appartiennent plus lorsqu'elles sont finies et les vendre est bien l'objectif car le produit de la vente me permet de continuer à créer et c'est bien ça le plus important.

    RépondreSupprimer
  13. Chère Christiana,

    j'ai essayé de t'adresser visiteuses et visiteurs pour admirer ta "Flore"... j'espère qu'ils arriveront bien ici, chez toi... C'est dzns un p'tit paragraphe sur toi en auto-commentaire sous mes deux dessins d' Fées... Tu avais raison, mon art est très fé(e)minin m'enfin j'y chang'rai plus rien maint'nant... Bises et belles nuits à la géniale artiste de Liège ! Informe-nous des résultats de ta cuisson... Merci de ton information si précieuse sur Elle ! Et j'"attaque" ton portrait aux Yeux et ombre chinoise en juillet...

    RépondreSupprimer

Vous pouvez me laisser un petit commentaire...