vendredi 6 juin 2008

Histoire de Simonetta Vespucci


Pour ceux qui n'auraient pas lu mon travail l'année dernière sur Simonetta Vespucci, ou pour ceux qui voudraient le redécouvrir, j'ai publié l'ensemble du travail en français et en italien à cette adresse:
Qui était Simonetta Vespucci?
Avec ses cheveux dorés, son corps mince, sa peau de nacre, sa grâce, elle illumine les chefs-d’œuvre des maîtres du Quatrocentro, Pollaiolo, Ghirlandaio, Piero di Cosimo, Botticelli ou Léonard de Vinci.
Les hommes, depuis, n’ont cessé de rêver d’elle. Singulièrement moderne, elle est encore par-delà les siècles la plus belle fille du monde.

3 commentaires:

  1. C'est encore Michèle pour vous dire que c'est avec bonheur que je me suis perdue sur vos pages. Une statuette filiforme m'a beaucoup émue, celle que vous dites être née "des 4 éléments". Et il y a aussi ces têtes féminines (ou bustes), leurs petits chapeaux désuets et leurs yeux fermés. On ne peut s'empêcher de se demander sur quoi ils se ferment et pourquoi ils se ferment. C'est un sujet de poème.
    Bonne soirée ! Michèle (ne me cherchez pas, je n'ai pas de blog, je me contente d'être lectrice, c'est bien moins difficile !)

    RépondreSupprimer
  2. Simonetta Vespucci possède une grâce infiniment triste - comme si elle portait sur ses frêles épaules toute la mélancolie du monde... je comprends que tant de peintres soient tombés amoureux de son Aura si mystérieuse... Merci chère Christiana, de nous faire connaître cette Bella Donna... Bises & Amitié à toi. La remarque de Michèle est très judicieuse... Pourquoi tant de beaux yeux fermés chez toi ? (peut-être puis-je deviner la réponse...). Je me souviens que tu m'avais posé la question quant à mes dessins : "Pourquoi Cendrillon ? ". Les mystères sont sans doute ce que nous avons de plus précieux à représenter dans une vie...

    RépondreSupprimer
  3. Cette oeuvre tient tous les rectos et les versos de la vie. En bref, tous les événements de la vie de cette personne font "un" dans ce portrait.

    RépondreSupprimer

Vous pouvez me laisser un petit commentaire...