jeudi 11 février 2010

Retour au bercail

Je les avais presqu'oubliées celles-là...
Elles étaient parties depuis plusieurs semaines à la cuisson et pour la dernière fois puisque la prochaine cuira dans mon four-maison.


J'ai patiné ma sirène mais elle ne me plaît plus trop... De plus, le verre fondu qui est dans la coquille ne s'est pas tellement bien répandu cette fois. Je crois que je n'en avais pas mis suffisamment pour la profondeur de du coquillage.



La chorale, elle n'a pas trop changé. Je lui ai juste mis une patine au lait sur sa surface.



Je les rephotographierai demain car avec l'éclairage artificiel, ce n'est pas terrible, trop jaune, trop contrasté.


5 commentaires:

  1. Elle est vraiment sympa ta chorale !
    Pour les patines, ce n'est pas toujours évident ; pour une de mes pièces je n'arrive pas à me décider. Je demande des conseils,mais c'est tellement personnel !!!

    RépondreSupprimer
  2. pour la chorale lalumière vient de la droite et c'est âs terrible pour la photo
    Bien à toi !

    RépondreSupprimer
  3. Je te souhaite une bonne journée Madame la perfectionniste! Mais tu as raison, je le suis aussi et je souffre quand je ne réussi pas ce que j'entreprends! Tu vas réussir!

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Christiana,

    J'ai un faible pour votre chorale : effectivement, il est sans doute possible d'en prendre une meilleure photo (à l'extérieur ? Si le soleil pouvait se montrer, mais l'on désespère dans notre province !).

    Ce que j'aime particulièrement, c'est ce mouvement et cette unité qu'il y a dans les visages qui vivent pour la même passion ...

    J'espère que vous obtiendrez des retours positif pour votre projet littéraire ...

    RépondreSupprimer

Vous pouvez me laisser un petit commentaire...