jeudi 13 mars 2008

Côtcôtcôt!!!

Cette cocotte commence à m'énerver!

En fait, c'est déjà la troisième.
La première s'est cassée...Trop fine.
La deuxième a séché mais ...Mal! Les pattes ont plié sous le poids du corps et...ça ne va pas du tout! Vous avez déjà vu une cocotte avec des pattes comme ça?




Mais comme l'inspecteur, je ne renonce jamais!

J'ai donc employé les grands moyens, le rouleau à pâtisserie.


Et aussi un plan en carton...

Le plus dur est de la faire sécher sans rien déformer.

Je lui ai coincé la tête entre deux boîtes, le corps pend dans le vide et un morceau de carton entre les pattes les maintiennent écartées et droites.

PS: Non, le rouleau à pâtisserie n'est pas le même que celui utilisé pour les tartes...

J'en ai acheté un rien que pour mon atelier car mon compagnon "rouspétait", il trouvait ça sale(même lavé!)

Pourtant, la terre ce n'est pas sale, c'est une matière noble!

Rien à faire, il n'a pas compris. Nous les artistes, nous sommes des incompris.



2 commentaires:

  1. Alors là tout le long de ce billet,je ne faisais que sourire,il y a un humour...!
    Tant que tu n'attends pas ton compagnon avec cet ustensile...
    Jusqu'au gateau,là tu fais fort...!

    Belle soirée Marraine

    RépondreSupprimer
  2. Bah, pas toujours des incompris... pour l'instant ma petite Fée supporte (patiemment) la table à dessin et les crayons de couleurs (pas trop salissants).

    J'aime beaucoup la photo de toi avec le rouleau à patisserie et je partage le souci d'Yvon vis-à-vis de ton compagnon (puissante peur & solidarité intermasculine, sans doute...)

    Bises & amitié à toi, chère Fée Christiane, bâtisseuse de cocottes (au rouleau à bâtisserie) !

    RépondreSupprimer

Vous pouvez me laisser un petit commentaire...